Expo 3 : [e]Wasted

Le matériel électronique connecté met au défi l'humanité et l'évolution

Contexte :

Ramassant les déchets marins avec une obsession pour les plastiques rejetés sur la plage, Vanessa Balci transforme les ordures en “or dur” pour réfléchir sur la condition humaine en cette période de consumérisme-à-outrance. Ses collages sont exclusivement faits de débris de plastique marin. L'approche esthétique conceptuelle lui interdit de modifier leur forme, leur taille et leur couleur. Elle utilise chaque morceau idiosyncratique de déchets qu'elle trouve sur le rivage. Le défi consiste à refuser le débris en tant que tel, à révéler la beauté intérieure de chaque pièce et à le "surcycler" pour en faire un art coloré et stimulant.

Pour la première fois et pour le GHF, la “Plastiqueuse” autoditacte s'attaque au e-déchet. Le volume de dispositifs électroniques abandonnés dans le monde, qu'ils soient hors d'usage ou simplement jetés par caprice, atteint 65 millions de tonnes cette année. Six millions sont mal gérés et disparaissent dans ... la nature ... ou dans l'océan?

[e]Wasted de Vanessa Balci est une allégorie de l'influence permanante de ces outils devenus incontournables dans notre vie quotidienne, professionnelle et sociale, et qui brouillent les lignes entre réalité et virtualité. La pièce de 16 mètres carrés reconnait les avantages techniques, sociaux et culturels indéniables des outils numériques. Mais elle vise en même temps à sensibiliser sur les effets indésirables pour la société et la santé humaine de leur abus et des dangers cachés de leur fabrication, de l'extraction des matières premières, de la gestion de leurs déchets qui provoquent pollutions et dégâts environnementaux, menacent notre propre durabilité sur la planète et révèlent notre extrême vulnérabilité en tant qu'espèce auto-destructrice.

 

Organisations partenaires :

  • La Plastiqueuse, ART’iviste humaine et environnementale, France

 

Liens :

 

Contact :

  • Vanessa Balci : vanessabalci@gmail.com
  • Vanessa Balci sera présente au Geneva Health Forum assistée par Dupont Annabelle