PS5-1 : Systèmes de santé intégrés centrés sur la personne : comment inclure les initiatives verticales dans les efforts entrepris pour atteindre la Couverture sanitaire universelle

Contexte :
Au début des années 2000, trois épidémies meurtrières ont mis en lumière l'inacceptable situation sanitaire à laquelle le monde était confronté : les traitements du VIH/sida et les ressources consacrées à la prévention étaient concentrés au Nord alors que la très grande majorité des personnes infectées vivaient au Sud ; les enfants mourraient par millions du paludisme à cause du manque de traitements et de moustiquaires ; la TB progressait de nouveau sous des formes très agressives. Parallèlement, les maladies évitables par des vaccins contribuaient toujours massivement à la mortalité infantile.

Portées par les engagements pris dans le cadre des OMD, de nouvelles initiatives innovantes telles que le Fonds mondial et GAVI ont relevé le défi de l'inéquité sanitaire. Elles ont levé des sommes considérables et soutenu les programmes d'acteurs publics et non-gouvernementaux pour lutter contre les trois maladies et étendre la couverture vaccinale. Il y avait un sentiment d'urgence et ces acteurs ont réussi à y répondre rapidement et efficacement en soutenant des interventions dont l'impact a été impressionnant et mesurable en termes de vies sauvées et d'infections évitées.

Depuis 2015, nous sommes entrés dans une nouvelle ère : les Objectifs de développement durable. L'agenda du développement s'est universalisé et reflète l'interconnexion et la complexité des défis auxquels nous sommes confrontés. Les réponses doivent dès lors être multisectorielles et les cibles multiformes. Les partenariats sont une condition nécessaire pour atteindre les objectifs.

Ces maladies à l'origine d'iniatives fructueuses restent pour de nombreux pays un fleau meurtrier qui touche principalement les pauvres et les groupes vulnérables et stigmatisés. Elles sont pourtant aujourd'hui moins visibles dans l'Agenda 2030. Elles sont intégrées à un objectif sanitaire plus large qui tient aussi compte de la rapide progression des maladies chroniques et fixe comme but la Couverture sanitaire universelle.

Les nouveaux objectifs requièrent un changement de mentalité, ainsi qu'une bonne coordination et harmonisation du travail de l'ensemble des acteurs de la santé.

 

Objectif :
Identifier les opportunités et les défis d'une inclusion de la lutte contre le VIH, la TB, le paludisme et les maladies évitables par la vaccination dans des systèmes de santé intégrés centrés sur la personne.

 

Intervenants :

Koch Carla ChairmanSwitzerland
Sharples NatalieHealth Poverty ActionUK
Mangiaterra Viviana
Global FundSwitzerland
Meyer Claude P4H, WHOSwitzerland
O’Connell Thomas WHOSwitzerland
Schemionek Katja GAVISwitzerland

 

Liens :

 

PS : Parallel session Track 1